LE PREMIER PRIX DU CONCOURS CHRISTIAN GEFFRAY... Prémio Christian Geffray

LE PREMIER PRIX DU CONCOURS CHRISTIAN GEFFRAY

Lundi 10 octobre 2016, dans les locaux du Centre Culturel Franco-Mozambicain, l’ambassadeur de France au Mozambique, M. Bruno CLERC, a remis le premier prixdu concours Christian GEFFRAY à Issufo MUHAMADE, représenté en l’occurrence par son cousin, Issufo MUHAMADE étant retenu par son travail dans la province de Cabo Delgado où il mènedes enquêtes auprès des communautés de pêche côtière du Parc National des Quirimbas dans un projet visant la conservation des ressources naturelles et le développement économique.

Le concours Christian GEFFRAY, organisé par l’Association franco-mozambicaine de sciences humaines et sociales (AFRAMO CHS) en partenariat avec l’ambassade de France au Mozambique, récompense le meilleur mémoire de licence en sciences humaines et sociales soutenu par un étudiant mozambicain dans les deux dernières années. Il offre au lauréat une bourse d’études de deux ans pour poursuivre des études de master en France, des cours de français pour atteindre le niveau requis de maîtrise de la langue française et une aide à la publication d’un article scientifique.


C’est la première année que ce prix est attribué. Pour cette première édition, organisée un peu à la hâte, l’AFRAMO CHS a reçu 27 dossiers de candidature, qui ont été ensuite répartis entre les membres de son conseil scientifique pour une première sélection de 5 candidats, chaque dossier ayant été soumis à l’évaluation de deux examinateurs.Le 7 octobre, des membres du conseil scientifique, réunis en jury, ont auditionné les 5 candidats sélectionnés pour choisir le lauréat.

Issufo MUHAMADE, âgé de 28 ans, est originaire d’Angoche (province de Nampula). Il a obtenu sa licence d’anthropologie à l’Université Eduardo Mondlane en 2014. Son mémoire de licence repose sur une enquête de terrain auprès des communautés de l’île de Quelelene, proche d’Angoche. Il cherche à y décrire et analyser les relations entre les pêcheurs au chalut et les autorités qui gèrent l’activité de pêche. Pour son master, Issufo MUHAMADE envisage d’étudier les pratiques de la pêche artisanale confrontées à la création des aires marines protégées dans le district de Ibo (Cabo Delgado).

Palavras-chave

O seu sítio contém fóruns por assinatura; os visitantes são convidados a registar-se no sítio público.